www.rugby-midipyrenees.fr   

   
   

             

                Rechercher sur le web

 
   
       
   

 Accueil Contact  Liens  Les clubs  Devenir Partenaire  Direct Live  

Saison 2014-2015 

 

L'interwiew

 

 

Facebook de www.rugby-midipyrenees.fr

 

Résultats/Class.

Coupe d'Europe

TOP 14 

PRO D2

Fédérale 1

Fédérale 2

Fédérale 3

Féminines

Honneur

Promotion Honneur

1 ère Série

2 ème Série

3 ème Série

4 ème Série

 

Tournois des six nations

 

 

 

saison 2010/2011

saison 2011/2012

saison 2012/2013

saison 2013/2014

 


Résultats et Classements des équipes de la Région Midi-Pyrénées

Mise à jour: mardi 30 décembre 2014 à 20h

Les dernières Interview:

1: Jérôme ACCORSI   2:Anne laure FOURMONT   3:Rugby Club Launaguet

   4:Gérard MIGUEL  5:Le Huit Stade Toulousain  6:Sam WITHFIELD Villemur

7:Yves BERGANTIN    8:Daniel LOPEZ St Affrique

l'interview de la semaine:

Cette semaine c'est Daniel LOPEZ Président du club de St Affrique - Aveyron 12 qui a bien voulut répondre a mes questions. Cette ville a subit une inondation qui a tout détruit sur son passage (Stades-Hôpital-Habitations-cuisine centrale-Routes etc ...)dans la nuit du 28 au 29 novembre 2014!

       

Site internet du club: http://www.rugbyclubsaintaffrique.fr/

Voici trois photos prises aujourd'hui  du stade BAYOL ravagé !!prises par un habitant de St Affrique (Didier BEZES - merci a lui!)

(de nombreuses photos et reportage en bas de la page !)

Bonjour « Daniel Lopez »,  pourriez vous, vous présenter :   J’ai 52 ans, né à Saint Affrique, Je suis Inspecteur de l’Environnement et depuis 2 saisons je suis co-président du RCSA en compagnie de Patrick Galtier et Jacques Poujol.

Le 28 et 29 novembre 2014, que s’est ‘il passé  à st affrique ? Le 28 novembre il s’est produit une crue d’une violence jamais rencontrée. La Sorgues, la rivière qui traverse la ville, est sortie de son lit dans des proportions inimaginables. Des maisons ont été complètement détruites, des entreprises dévastées, des véhicules emportés mais heureusement aucune perte humaine n’a été à déplorer. C’est peut être pour cela que les médias ont peu communiqué sur ce sujet.

Concernant le club de rugby de St Affrique, (terrain vestiaires matériels etc)  quels sont les dégâts ? Pour les installations sportives, les 4 stades de la ville ou de la communauté des communes sont à ce jour inutilisables, le stade « dédié » au rugby est complètement détruit, les pylônes soutenant les projecteurs ont été arrachés ou tordus, la main courante a disparu, la pelouse n’est qu’un dépôt d’alluvions. Les vestiaires ont été inondés sous 2,50m d’eau, les douches et chauffe eau sont morts. A l’heure actuelle, seul le stade municipal serait utilisable après le mois de janvier, même si une partie des drains risque d’être bouchés par les dépôts d’alluvions. Au niveau des vestiaires, la chaudière est hors service. Au niveau du matériel, nous avons perdu, la totalité des étagères et rayonnages que nous avions au stade d’entrainement, beaucoup de ballons, les  boucliers que nous avions achetés cette année, les gourdes et portes-gourdes, les chasubles, du matériel informatique, des produits de pharmacie, les différentes pharmacies affectées aux différentes catégories, une machine à laver que nous utilisions pour le lavage des maillots, une imprimante fax, un gonfleur ballon, un joug qui a été emporté par la rivière, des sacs à plaquage. Cette liste n’est pas exhaustive et nous cause un préjudice certain mais ce n’est rien de comparable à coté de ce qu’ont perdu certains habitants de la ville.

Il y a eu de gros dégâts sur la ville, qu’en est ‘il aujourd’hui ?  20 à 30% de la ville ont été détruits, l’hôpital a été inondé et les malades évacués, la maison de retraite a été inondée, l’abattoir et un supermarché sont encore fermés à ce jour, des quartiers entiers ont été submergés,  des maisons ont été traversées par les flots, les quais de bord de Sorgues ont disparu. Le lendemain le paysage ressemblait à celui que l’on voit à la télé après un bombardement.

Pour début janvier 2015, les terrains seront ‘ils praticables  pour les entrainements et les matchs de championnat ? A ce jour seul le stade municipal sera utilisable même s’il a été sous 30cm d’eau, seul le système de drainage semble touché. Les vestiaires pourront accueillir les équipes mais pour les douches nous n’en savons rien. De toute façon il faudra composer car nous devront utiliser le stade avec nos amis du football. Nous avons à ce titre transmis un calendrier au comité en lui demandant de tenir compte des rencontres des footballeurs car nous ne pourront pas recevoir en même temps qu’eux.

Comment faites vous concernant les entrainements et les rencontres à domicile  pour les séniors et les cadets et juniors et l’école de rugby ? Pour pouvoir nous entrainer nous avons sollicité les communes avoisinantes pour pouvoir utiliser leurs installations et j’en profite pour les remercier. Pour le moment nous avons déplacé un  tournoi d’école de rugby à Marvejols en Lozère, les entrainements de l’EDR ont été annulés mais vont reprendre dés la rentrée. Les Cadets juniors ses ont entrainés sur un stabilisé et on joué à Camarès. Pour les seniors, ils ont eu 1 entrainement sur un stabilisé et un sur le stade de St Victor et Melvieu distant de 20km et qui est doté d’un éclairage. Il a fallu tout remettre en fonction et après 3 semaines tout semble être opérationnel.

Financièrement suite a cet événement ou en êtes vous? Allez vous être aidés par la fédération, le comité de rugby Midi-Pyrénées et le comité départemental ? Le volet financier a été abordé en comité directeur et nous sommes arrivés à estimer les pertes et le surcout occasionné par cette crue. Entre les pertes de recettes (quines, entrées buvettes), les pertes en matériels divers (informatique, affiches, machine à laver, panneau d’affichage, pharmacies) le surcout en déplacements pour les entrainements et les matchs des différentes catégories, nous arrivons à une somme dépassant les 50000€. Le Comité Départemental s’est déplacé la semaine suivant la crue et a pu constater de visu l’ampleur des dégâts. Son Président en a informé le comité Midi-Pyrénées et nous sommes en train de constituer un dossier qui sera remis à la FFR afin de solliciter une aide exceptionnelle. Le Président Gérard Fourquet du Comité départemental  de rugby de l'Aveyron a bien pris en compte nos problèmes et nous a assuré de son soutient, maintenant la balle sera entre les mains de la FFR, car de notre coté nous aurons beaucoup de mal à assumer le surcout financier. Je ne pense pas, vu l’ampleur de la tache qui l’attend, que la  municipalité puisse assumer seule la remise en état des enceintes sportives. Sans ces installations, nous ne pourrons faire pratiquer le rugby aux différentes catégories, nous perdrons donc des licenciés. Souhaitons que la FFR prenne conscience de ce qui s’est passé et veuille bien nous aider.

Les  clubs de rugby ou les sites internet (tel que www.rugby-midipyrenees.fr)  peuvent ‘ils vous aider ? Notre ville et ses habitants ont beaucoup souffert, notre club va traverser une crise sans précédent, si nous ne pouvons nous entrainer nous ne pourrons pérenniser le rugby à St Affrique et nous perdrons des licenciés tant au niveau des enfants que des seniors alors oui le rugby est en danger. Nous attendons la visite de l’expert en assurance mais déjà nous savons que nous n’obtiendrons que 1500€ de dédommagements. Vous savez nous essayons de nous débrouiller par nous-mêmes comme toujours mais face à une telle situation, si certains veulent nous aider et bien nous accepterons avec plaisir.

St Affrique  évolue en Honneur et pour la deuxième phase du championnat de Midi Pyrénées, quel est votre objectif ? Je crois que pour cette saison il y aura eu avant le 28 novembre, où nous étions une équipe ambitieuse, qui obtenait de bons résultats et l’après où nous allons dans l’inconnu. Les coachs vont essayer de relancer la machine en retravaillant sur le physique mais n’est ce pas trop tard vu les circonstances? Nous n’en savons rien, nous verrons ce qui arrivera, l’objectif premier du club était la qualification et le maintient, pour le reste, après ce que nous avons subi les garçons auront des motifs de motivation et se fixeront eux-mêmes leurs objectifs.

Pour terminer notre interview, quel serait  votre souhait  pour 2015? Que nous puissions reprendre une activité sportive « normale », que les gamins puissent pratiquer le rugby à St Affrique et que le club et la ville se sentent soutenus et aidés par nos instances de tutelle. Sur un plan purement sportif que nous retrouvions notre allant et que nous luttions sur notre vrai valeur dans cette deuxième phase. 

Merci à Daniel LOPEZ pour cette interview

Pascal Mazet (réalisateur et webmaster et du site internet : www.rugby-midipyrenees.fr)

(reportage France télévision)

 
inondation st affrique Aveyron par pascalmazet

----------

photo (appartenant au club) du stade de St Affrique  après l'inondation !

L'équipe 1:

Photos inondation:

Après l'inondation le nettoyage:

les juniors du club:

les féminines:

les cadets:

L'école de rugby:

Le comité directeur:

---------------

Les dernières Interview:

1:Jerome ACCORSI 2:Anne Laure FOURMONT

3:Rugby Club Launaguet 3:Gérard MIGUEL

4: Le huit Stade toulousain 5: Sam WHITFIELD

6: Yves BERGANTIN

   
   
    Copyright © 2014 - www.rugby-midipyrenees.fr - Tous droits réservés Pascal MAZET    

Locations of visitors to this page